Directeur-trice du développement et des relations entreprises IMT Atlantique

Ecole nationale supérieure des télécommunications de Bretagne - Mise en ligne : 07/04/2021
Environnement du poste

L’École Nationale Supérieure Mines-Télécom Atlantique Bretagne-Pays de la Loire (IMT Atlantique) est une grande école d’ingénieur généraliste du ministère en charge de l’Économie et de l’Industrie. Issue de la fusion au 1er janvier 2017 de Télécom Bretagne et de Mines Nantes, c’est une école de l’Institut Mines-Télécom (IMT).

Elle encadre chaque année 2000 étudiants en formation ingénieurs, masters et doctorants. Ses activités de recherche, à la croisée des mondes de l’entreprise et de l’enseignement supérieur, sont conduites par 260 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents et donnent lieu chaque année à 850 publications et 23 millions d'euros de contrats. Ses formations s’appuient sur une activité de recherche reconnue mondialement, au sein de 6 unités mixtes de recherche dont elle est tutelle.

Classée dans plusieurs palmarès internationaux, dont le prestigieux classement THE World Université Ranking 2019, le QS Engineering & Tech et sur 4 thématiques au classement de Shanghai, IMT Atlantique s'inscrit parmi les premières universités du monde.

La Direction du Développement et des Relations Entreprises (DEVRE) est l’une des 7 directions fonctionnelles d’IMT Atlantique. Elle est constituée d’une équipe de 16 personnes, répartis sur les 3 campus de l’École (Brest, Nantes et Rennes). Elle pilote en particulier l’incubateur de l’École (40-45 start-ups accompagnées).

Le positionnement très transverse de cette Direction, l’amène à interagir en particulier fortement avec les directions en charge de la recherche et de l’innovation ; en charge de la formation, avec le secrétariat général. L’interaction avec la direction en charge de l’international sera à renforcer compte-tenu de l’ambition de l’École de renforcer son positionnement de Technological University.

Le poste est rattaché hiérarchiquement au directeur. Le titulaire est membre de l’équipe de direction et du comité de direction, et déploie des relations étroites avec ses interlocuteurs de la direction générale de l’IMT ainsi que ses homologues des autres écoles.

Le Directeur / La Directrice de la DEVRE est amené(e) à travailler en bonne intelligence avec la plupart des entités de l’École (autres directions fonctionnelles, départements, direction déléguée de l’École, etc.).

Missions de la DEVRE

La Direction du développement et des relations avec les entreprises (DEVRE) a pour objectif de renforcer le positionnement et la visibilité de l’École auprès du monde socio-économique ; pour cela d’organiser, mutualiser et consolider l’ensemble des relations avec les entreprises d’IMT Atlantique, au bénéfice des métiers de l’École.

Ses missions sont les suivantes :
  • Piloter l’interface entre les demandes exprimées par les entreprises et les partenaires et les compétences/ressources internes de l’École ; formuler une offre globale aux entreprises ;
  • Contribuer à former les étudiants de toutes les formations à l’environnement professionnel.
  • Accompagner les étudiants de toutes les formations dans leur orientation professionnelle.
  • Construire le lien étudiants-diplômés ; « suivre » les carrières des diplômés ; impliquer les diplômés dans la vie de l’École.
  • Appuyer les enseignants-chercheurs, les départements de recherche, dans la recherche de partenaires industriels.
  • Contribuer à la valorisation et au transfert technologique des départements de recherche auprès des entreprises, en bonne articulation avec la direction de la recherche.
  • Développer l’incubateur IMT Atlantique.
  • Développer l’entrepreneuriat-l ’intrapreneuriat et l’innovation.
  • Identifier et mobiliser des financements ou des ressources pour les projets de développement de l’École (taxe d’apprentissage, mécénat, etc.).
La DEVRE anime en particulier la mise en oeuvre de la politique « École » en matière de relations avec les entreprises, sur la base des éléments constitutifs suivants :
  • L’identification lucide de nos forces, de nos points de différenciation et de leur adéquation aux besoins des entreprises.
  • Une qualité de partenariat de haut niveau, dans l’optique de construire en priorité la relation pour créer les conditions permettant d’en retirer les bénéfices.
  • Le ciblage de nos partenaires, permettant une meilleure focalisation / efficacité, en fonction de l’ampleur des liens existants ; des niches qui sont les nôtres ; des coups d’opportunité possibles ; d’une attention équilibrée aux grands groupes / ETI / PME / start-ups.
  • L’attention aux besoins des industriels, afin de faire évoluer nos « produits » en fonction des enjeux correspondants.
  • Une action en propre de l’École comme acteur du développement économique.
  • Un rôle en terme de réindustrialisation de nos territoires, en accompagnant les entreprises dans le domaine des transitions numériques, énergétiques et environnementales.
Dans le contrat d’objectifs et de performance de l’École, la DEVRE est plus particulièrement mobilisée sur les financements issus des entreprises, le soutien à la création d’entreprises, et la vitalité des partenariats avec le monde socio-économique.

Missions du directeur/de la directrice de la DEVRE
  • Élaborer et proposer les orientations (politique / stratégie) pour l’École dans le domaine des relations avec les entreprises, en cohérence avec le plan stratégique pluriannuel et les engagements en matière de DD&RS.
  • Mettre en oeuvre les orientations stratégiques ci-dessus, animer et coordonner les activités de l’École dans le domaine des relations avec les entreprises.
  • Être le garant dans le domaine des relations avec les entreprises l’implication de l’École dans l’IMT, la Fondation Mines Télécom, et dans l’écosystème de l’École. Représenter l’École dans les instances associées.
  • Promouvoir et représenter l’École auprès des entreprises et réseaux socio-économiques, organiser sa représentation/promotion.
  • Manager sa direction en tenant compte des exigences spécifiques du management à distance.
  • Contribuer à la dynamique collective de l’École au sein de l’équipe de direction / du conseil de direction. Assurer ponctuellement le pilotage de projets transverses à différentes entités de l’École, y compris au-delà de son domaine de responsabilité propre.
  • Rendre compte des activités et des résultats dont il a la charge. Gérer, en lien le secrétaire général et le directeur des finances, les moyens matériels ainsi que les budgets liés à ses activités.
Le directeur / la directrice de la DEVRE a autorité hiérarchique sur les personnels de sa direction. Il/elle a dans son domaine une responsabilité fonctionnelle sur l’ensemble de l’École.

Formation et compétences 

Niveau de formation et/ou expérience requis :
  • fonctionnaire appartenant à un corps recruté par la voie de l’École Polytechnique ou la voie de l’ENA, avec expérience professionnelle supérieure ou égale à 5 ans ;
  • et/ou cadre d’entreprise de haut niveau avec expérience professionnelle supérieure ou égale à 8 ans.
Compétences, connaissances et expériences indispensables :
  • Connaissance du secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche, en France et à l’étranger.
  • Bonne connaissance des structures et des modes de financement français et européens.
  • Solides compétences managériales, démontrées sur des postes de management hiérarchique y compris en situation de tension.
  • Forte appétence pour le management de collectifs d’hommes et de femmes, y compris dans le cadre de relations transversales.
  • Solide expérience des leviers de la relation humaine dans des environnements et contextes variés et à forts enjeux.
  • Une expérience personnelle de l’entreprise serait fortement appréciée.
Capacités et aptitudes requises :
  • Capacité à comprendre les besoins des entreprises.
  • Capacité à négocier avec des entreprises et des partenaires académiques.
  • Capacité à manager et motiver une équipe/un groupe de travail.
  • Capacité à prioriser et faire des choix.
  • Capacités relationnelles, capacités d’adaptation, intelligence des situations.
  • Maîtrise des langues française et anglaise.
  • Disponibilité.
  • Mobilité.
  • Sens de la communication et du dialogue avec les enseignants-chercheurs.
Plus de détails
La CDEFI en direct !