Recteur-trice de l'USTH

Mise en ligne : 05/01/2018
Mandatée par le ministère français de l'Europe et des affaires étrangères pour la mise en place de l’assistance technique française, sur financement MEAE, Expertise France recherche le/la futur(e) recteur(trice) de l’université des sciences et des technologies de Hanoï (USTH).

La France et le Vietnam ont signé, le 12 novembre 2009, un accord intergouvernemental pour la création et le développement de l’université des sciences et des technologies de Hanoi (USTH).

Le projet de création de l’USTH s’inscrit dans le cadre d’une coopération historique très étroite entre la France et le Vietnam et dans un contexte d’évolution et de montée en puissance du marché international de la recherche et de l’enseignement supérieur. Les autorités françaises et vietnamiennes ont manifesté leur intérêt commun pour la création de cette nouvelle université, qui vise à créer au Vietnam des formations répondant aux critères internationaux sur le plan des formations, de la recherche et de l’innovation.

L’USTH a ouvert ses portes en octobre 2010 pour assurer les missions exprimées dans l’accord intergouvernemental. Actuellement plus de 800 étudiants sont inscrits dans des programmes de Licence, Master et Doctorat dans six Départements d'enseignement et de recherche : biotechnologies – nanotechnologies et sciences des matériaux - technologies de l'information et de la communication – eau, environnement et océanographie – énergies – espace et aéronautique.

L’USTH est le projet phare de la coopération franco-vietnamienne dans le domaine universitaire. Il est soutenu par un consortium de plus de 40 établissements d’enseignement supérieur et d’organismes de recherche français qui développent à l’USTH les enseignements de master, les laboratoires mixtes de recherche et la formation des doctorants.

L’USTH est développée en collaboration avec des universités vietnamiennes et l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam (VAST), qui l’accueille sur son campus et exerce la tutelle de l’établissement côté vietnamien. L’USTH devrait s’installer sur son propre campus à l’horizon 2019-2020 dans le parc de hautes technologies de Hoa Lac, en périphérie de Hanoï.

Description de la mission :

Le/la recteur(rice) est le/la directeur(rice) exécutif(ve) de l’université. A ce titre, notamment, il/elle met en oeuvre le plan stratégique de l’université ; il/elle dirige l’université en accord avec les décisions du conseil d’université et les recommandations du sénat ; il/elle est l’ordonnateur principal des dépenses et des recettes ; il/elle recrute et dirige les personnels de l’université. L’équipe de direction est complétée par deux vice-recteurs vietnamiens.

Le/la recteur(rice), en étroite collaboration avec la partie vietnamienne, est un acteur essentiel du développement de l’USTH et de son installation sur son nouveau campus à Hoa Lac. Ce campus est financé par un important prêt contracté par l’Etat vietnamien auprès de la Banque asiatique de développement.

Sa mission fondamentale consiste à assurer la réalisation des objectifs fixés à l’USTH par ses tutelles, et telles que stipulées dans les termes de l’accord intergouvernemental :
 
  • former des ressources humaines de haut niveau dans les domaines des sciences et technologies pour la recherche scientifique au service du développement du Vietnam ;
  • développer des formations et des recherches scientifiques et technologiques en étroite liaison avec le monde des entreprises et des industries ;
  • diffuser et valoriser les résultats des recherches scientifiques de l’établissement ;
  • accompagner l’orientation des étudiants, la préparation et le suivi de l’insertion professionnelle des diplômés ;
  • développer les coopérations de l’USTH avec des organismes nationaux et internationaux.
Le/la Recteur(rice) s’attachera de manière transversale à créer une articulation forte entre formation, recherche et entreprises. Il/elle développera avec son équipe administrative, les enseignants-chercheurs et les étudiants, des méthodes de travail privilégiant la prise d’initiatives, la responsabilisation et la démarche qualité.

Le/la Recteur(rice) est le plus haut responsable de la gestion du personnel de l’université, et ses directives s’inscrivent dans le cadre de la législation vietnamienne :
 
  • Il/elle dirige l’université, préside le conseil scientifique et des formations, prépare et exécute les délibérations du conseil d’université (CU). Il/elle est assisté(e), outre de ses deux vice-recteurs vietnamiens, des conseillers et directeurs de Département, du directeur général des services, du directeur de la recherche et de l’innovation, et de l’ensemble de l’équipe administrative et enseignante de l’université.
  • Il/elle représente l’université auprès des interlocuteurs institutionnels dans les actes de la vie civile et devant les juridictions.
  • Il/elle prépare et exécute le budget de l’université. Il assure, dans la limite des compétences de l’établissement, la gestion du patrimoine de l’université et définit les conditions d’utilisation des locaux.
  • Il/elle a autorité sur tous les personnels de l’établissement. Il nomme les différents jurys, nomme aux emplois, charges et fonctions dévolus aux diverses catégories de personnels. Il conclut tout contrat ou convention et passe tout acte relatif à l’administration des biens propres de l’université.
  • Il/elle assure l’interface avec le consortium d’établissement français de soutien à l’USTH. Il/elle est à ce titre l’interlocuteur privilégié du consortium, avec lequel il entretient des échanges soutenus, notamment en France lors des assemblées générales du consortium et autres manifestations importantes et également au Vietnam lors des missions des membres du consortium. Il veille également à associer au mieux les organismes universitaires et scientifiques français au développement de l’USTH.
  • Il/elle rend compte régulièrement aux gouvernements vietnamien et français des activités de gestion de l’université, de l’évolution de ses programmes de formation et de recherche, des résultats de l’activité universitaire et scientifique et du bilan économique et financier.
Le/ la recteur/rectrice prendra ses fonctions à un peu plus d’une année de l’échéance de l’accord intergouvernemental de création de l’USTH (signé en 2009 pour 10 ans).
 
Le/la recteur(rice) devra ainsi directement participer à l’animation des négociations finales sur l’avenir de l’USTH à l’issue de l’actuelle convention, avec le souci de préserver les acquis du projet, de valoriser l’engagement des organismes français partenaires, et de permettre la durabilité à terme de l’établissement.
 
Qualifications et compétences :
 
  • organiser et diriger un établissement universitaire ;
  • animer des équipes pluridisciplinaires et coordonner différents acteurs ;
  • animer et conduire des réunions ;
  • compétence avérée en supervision administrative, pédagogique et scientifique ;
  • très bonne maîtrise de l’anglais ;
  • connaissance approfondie des acteurs du système de recherche et universitaire français (universités, grandes écoles, organismes de recherche) ;
  • expertise confirmée dans les domaines de la formation et de la recherche ;
  • sens relationnel, esprit d’équipe ;
  • bonnes capacités d’adaptation à l’étranger ;
  • forte autonomie ;
  • capacité de décision ;
  • capacité de négociation éprouvée dans un contexte multiculturel.
Expérience professionnelle :

Le/la candidat(e) est un(e) directeur(rice) de recherche titulaire ou un(e orofesseur(e) des universités confirmé. Il/elle possède une expérience de la coopération internationale et le pilotage de projets internationaux, si possible en Asie.

La nature des dossiers associés à la création du nouveau campus de l’USTH à Hoa Lac, en plus de ceux liés au fonctionnement au quotidien de cet établissement, nécessite une expérience significative dans l’exercice d’une direction ou d’une présidence d’un établissement supérieur de recherche, ou à défaut, d’une composante importante d’un établissement de ce type. Une expérience dans la création ou le développement d’un tel établissement serait un plus.

L’importance du volet doctoral et du développement des laboratoires de recherche de l’USTH implique que le/la candidat(e) aura une bonne connaissance des acteurs français et internationaux de la recherche.

Informations complémentaires :

Lieu de la mission : Hanoï, Vietnam.
Durée de la mission : 24 mois.
Date de prise de fonction (susceptible d’être modifiée) : 1er septembre 2018.
Type de contrat : contrat de travail de droit privé (les agents publics seront détachés auprès d’Expertise France pour la durée de la mission).
Rémunération établie d’après la politique de rémunération d’Expertise France : salaire de base + (le cas échéant) forfait famille + prime de technicité et d’expatriation + prise en charge des frais de logement* et, le cas échéant, de gardiennage* + prise en charge des frais de scolarité * pour les enfants de moins de 21 ans accompagnant l’expert dans le pays de résidence + billets d’avion aller-retour adresse contractuelle – lieu de résidence, soit 1 aller initial, 1 aller-retour intermédiaire, 1 retour final + prise en charge des frais de déménagement* et de visa* + Couverture sociale (CFE, mutuelle, prévoyance).

Documents à fournir :
 
  • CV rédigé en français et en anglais ;
  • lettre de motivation rédigée en français et en anglais.
Merci d’indiquer la référence VIET-USTH-RECT dans l’objet de votre mail de candidature.

Date limite de candidature : 15/02/2018
Plus de détails
La CDEFI en direct !