Moyens



 

La commission des Moyens est présidée par Marc Renner, directeur de l'INSA de Strasbourg. Il est assisté de Romuald Boné, vice-président de la Commission et directeur de l'ENIB.

La commission des Moyens a été créée à la suite du renouvellement des instances de la CDEFI en mai 2013.

Cette commission a pour mission de réfléchir aux nouveaux enjeux de l'allocation des moyens des établissements et d’aider les écoles à mieux comprendre et à mesurer leurs coûts.


Le rôle de la Commission des Moyens


Les membres de la commission ont pour mission de réfléchir à l’ensemble des problématiques liées aux moyens financiers des écoles d’ingénieurs et au modèle économique des établissements d’enseignement supérieur.


Les travaux prioritaires de la Commission des Moyens


La Commission s’est fixé les priorités suivantes pour les années 2013 à 2015 :

  • Une réflexion sur le modèle d’allocation des moyens SYMPA et ses évolutions
  • Le suivi des postes attribués aux établissements d’enseignement supérieur
  • Une participation au chantier "connaissance des coûts des activités des établissements d'enseignement supérieur et de recherche"
  • Le soutien aux écoles d’ingénieurs externes aux universités souhaitant accéder à l’autonomie (RCE)
  • La réflexion sur le modèle économique des établissements d’enseignement supérieur
  • La réflexion sur les coûts de l’apprentissage
 
Zoom sur l'observatoire des coûts de l'apprentissage

La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale modifie les modalités de répartition de la taxe d’apprentissage.

Cette réforme, qui aura des conséquences financières importantes pour les écoles d’ingénieurs, pourrait conduire à une baisse du nombre total d’ingénieurs formés. La Cdefi réfléchit actuellement à la mise en place d’un observatoire des coûts de l’apprentissage afin de faire un constat des conséquences financières de cette réforme pour les écoles d’ingénieurs.