Universités européennes : 4e appel en cours et bilan de l’implication des écoles d’ingénieurs

18/11/2022
Quelques semaines après avoir annoncé les résultats du troisième appel à projets Universités européennes, la Commission européenne a lancé, le 30 septembre dernier, un quatrième appel à projets dont les ambitions sont les mêmes que pour l’appel à projets précédent. En effet, deux volets sont prévus avec deux enveloppes financières distinctes, d’un montant total de 384 millions d’euros : un pour l’élargissement et l’approfondissement d’alliances existantes (les projets d’université européenne lauréats du deuxième appel) et un autre pour la sélection de nouvelles alliances.

Deux nouveautés sont tout de même à noter pour ce nouvel appel. Les établissements d’enseignement supérieur de l’ensemble des pays des Balkans occidentaux, dont ceux qui ne sont pas des pays tiers associés au programme Erasmus + (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo et Monténégro), sont éligibles et peuvent donc être partenaires (bénéficiaires ou partenaires affiliés) d’alliances européennes. Par ailleurs, un label d’excellence sera attribué aux projets d’alliance de grande qualité ayant reçu une note d’au moins 80/100 mais qui n’ont pas pu bénéficier d’un financement dans le cadre de l’appel. Ce label aurait vocation à faciliter la recherche et l’obtention d’autres financements, notamment au niveau national. 

Avec ce nouvel appel, la Commission européenne a la volonté de s’approcher peu à peu de son objectif affiché : créer, à terme, une soixantaine d’alliances européennes réunissant une grande diversité d’établissements du continent européen, avec des approches, des thématiques et des stratégies différentes mais toutes porteuses de modèles et d’actions de coopération innovants et de structures de gouvernance et programmes de formation conjoints et flexibles. 

Les établissements d’enseignement supérieur français, et notamment les écoles d’ingénieurs, ont su saisir cette opportunité de nouvelles collaborations, à l’échelle européenne, dès le lancement de l’initiative. Aujourd’hui, ce sont 44 alliances européennes avec 35 partenaires français qui ont été sélectionnées depuis 2019. Parmi ces établissements ou regroupements d’établissements français parties prenantes de projets d’université européenne, il est important de souligner que près de 30 écoles d’ingénieurs françaises sont directement impliquées dans neuf alliances :
  • ECIU, avec l’INSA Toulouse, ainsi que les six autres écoles du groupe INSA (Centre Val de Loire, Hauts-de-France, Lyon, Rennes, Rouen Normandie et Strasbourg) ;
  • Eelisa, avec l’École des Ponts ParisTech, Chimie ParisTech et Mines ParisTech ;
  • EU4Dual avec l’École supérieure des technologies industrielles avancées (ESTIA) ;
  • EUGLOH, avec les trois écoles d’ingénieurs composantes de l’université Paris-Saclay (CentraleSupélec, AgroParisTech et l’Institut d’Optique Graduate School) ;
  • EuroTeQ Engineering University, avec l’École polytechnique ;
  • EUt+ avec l’université de technologie de Troyes ;
  • UNIgreen, avec l’Institut supérieur des biotechnologies de Paris (Sup’Biotech). 
  • Unite! avec les sept écoles de Grenoble INP (Ense3, Ensimag, Esisar, Génie industriel, Pagora, Phelma et Polytech Grenoble) ;
  • UNIVERSEH, avec l’ISAE-SUPAÉRO et les trois écoles de Toulouse INP. 
Si on ajoute les écoles internes aux universités françaises lauréates, ce sont au final plus de 50 écoles d’ingénieurs françaises qui participent aujourd’hui à 25 alliances européennes, soit plus d’un quart des écoles d’ingénieurs françaises. 

La CDEFI se satisfait tout particulièrement du dynamisme des écoles d’ingénieurs dans ce nouvel élan de l’enseignement supérieur et de la recherche européens, et encourage ses membres à continuer à se mobiliser et à prendre part à des projets d’université déjà existants ou à la création de nouvelles alliances avec leurs partenaires européens. 

Actualités et publications

Pour rechercher une actualité, veuillez simplement renseigner un mot clé, choisir une thématique ou selectionner une date dans les champs suivants :